Les cordonniers, les chaussures, tout ça, tout ça…

On dit que ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés. J’en veux pour preuve que Naturalis, le vrai, le livre en papier et tout, existe bien, le voici :

1er exemplaire de Naturalis

Sauf que la table sur laquelle il réside n’est pas chez moi… Non, chez moi, l’auteur, point d’ouvrage ! Il s’agit en fait d’un exemplaire de presse envoyé à un chroniqueur.

Flynn m’a gentiment envoyé le cliché (pour me faire plaisir, ou pour me faire baver ?)

Tags: , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *